Filigranne-date-Michel
fermer

La Biodynamie, une philosophie


La viticulture biodynamique
Viticultures biologique et biodynamique sont souvent confondues à tort. Elles ont, certes, en commun de n'utiliser aucun intrant chimique. Si la culture biologique maintient la vie de façon naturelle dans le sol ; la biodynamie, elle, le stimule et revivifie les terroirs.

Au-delà d'un travail naturel sans pesticides ni insecticides, la culture biodynamique est une approche globale qui travaille sur la valorisation du sol et de la vigne dans son environnement naturel.

La biodynamie s'attache à renforcer la vitalité et la résistance des plantes, en améliorant les échanges naturels entre le sol et les racines d'une part, et entre le ciel et la plante d'autre part. Cette méthode s'exprime ainsi par deux caractéristiques : l'emploi de préparations spécifiques dans la conduite de la vigne et la prise en compte des phases de la Lune.

La viticulture biodynamique vise à dynamiser et intensifier la vie organique dans le milieu où vit la vigne. Ce procédé a pour effet de donner plus de vie aux sols sur lesquels s'enracinent et grandissent les vignes afin de révéler l'expression des terroirs bourguignons dans leur juste traduction. La biodynamie permet ainsi une meilleure connexion entre la plante et le sol. Cet échange se transcrit dans les raisins et donc dans le vin.

La phase cosmique de la viticulture biodynamique permet à la plante de se renforcer et de s'énergiser grâce aux puissances naturelles plutôt que de la travailler à contre sens. La Lune, de forte influence sur les liquides et notamment sur la sève des vignes, rythme les règles de viticulture de Frédéric Magnien au diapason de ses cycles.

La qualité rare des vins de Frédéric Magnien réside dans le respect des éléments cosmiques, l'observation minutieuse des plantes et l'écoute du terroir. Chacune des bouteilles retranscrit avec fidélité la pureté des appellations, la passion de la vigne, l'influence des éléments naturels grâce aux principes de la biodynamie.

L'élevage du vin entre bois et terre

Tout naturellement, Frédéric a été amené à trouver une suite logique à cette philosophie dans sa méthode de vinification. La jarre en terre cuite tournée à la main, contenant aromatiquement neutre, a été choisie pour l'élevage partiel des vins dès l'exceptionnel millésime 2015.

La jarre permet à Frédéric d'élever un vin biologique plus digeste qui respecte la pureté du fruit et la vérité de son terroir. Dévoilant des vins cristallins et originels, cet élevage en jarres vient en complément de l'élevage traditionnel sous fûts anciens.

Désormais, l'élevage partagé entre bois et terre permet d'affiner l'identité de ses précieuses cuvées.

Signature de Frédéric Magnien
Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.
En savoir plus
x